Accueil > Alphéa Conseil > Actualités

17 Septembre 2018

Recruteur et recruté : entretien avec Gwenaël Mangin, un homme au parcours atypique

Après avoir passé un Master management et gestion des PME à l’IAE de Strasbourg, Gwenaël Mangin, originaire de Franche Comté, est passé du secteur de la grande distribution à celui de la cuisine. Son parcours atypique lui a permis d'expérimenter les deux côtés de la force : celui du recruteur et celui du candidat, le tout accompagné par notre cabinet de conseil en recrutement stratégique. Ne l’oublions pas, nous sommes tous un jour recruteur et potentiellement un autre jour candidat.

Comment avez-vous connu le cabinet Alphéa Conseil ?

J’ai fait appel à leur service la première fois dans le cadre d’un recrutement pour l’ouverture d’un magasin de cuisines en Côte d’Or que j’ai fait en octobre 2010. Ils m’ont aidé à engager trois vendeurs pour ce magasin

Consultez nos prestations pour les recruteurs.

Comment cela s’est-il passé ?

Je suis entré en contact avec le cabinet de recrutement en avril 2010 et le magasin a ouvert en novembre. Ils ont fait une présélection de candidats, en cherchant des personnes en dehors du secteur cuisine mais qui avaient un profil adapté et des capacités, au lieu de chercher simplement une compétence immédiate. Les tests qu’ils ont fait passer aux candidats étaient très pertinents et j’ai trouvé cela très intéressant. Sur les trois candidats embauchés, deux sont restés les quatre années que j’ai gardé le magasin, donc j’ai eu très peu de turn-over.

Et ensuite ?

J’ai vendu le fonds de commerce en 2014, j’ai passé quelques mois dans la grande distribution puis j’ai eu l’opportunité de faire du commerce itinérant pour un grossiste en électroménager. Mais j’étais toujours en veille et je suivais les offres du cabinet Alphéa Conseil. C’est en 2016 que j’ai trouvé une offre de responsable de secteur pour un fabricant de cuisine qui m’intéressait. Je suis entré à nouveau en contact avec le cabinet, mais cette fois-ci en tant que candidat.

Trouvez ici une offre qui vous correspond.

Quelle a été votre démarche en tant que candidat ?

J’ai postulé en ligne et j’ai été recontacté deux jours après par le cabinet de recrutement.  Nous avons convenu rapidement d’un RDV et nous avons échangé sur mes envies, mes motivations, sur le pourquoi de vouloir tenter ma chance sur ce poste. 

Comment avez-vous trouvé l’approche du cabinet ?

Je pense qu’à Alphéa Conseil, on s’intéresse davantage à la personne et à un profil plutôt qu’à un résultat de tests. C’est important car quand on fait du commerce, bien sûr, il y a du pragmatique et des compétences, mais il y a aussi la manière d’être d’une personne qui importe.

Comment s’est déroulée la suite avec Alphéa Conseil ?

Entre le moment où j’ai postulé et celui où je suis rentré dans l’entreprise il s’est passé moins d’un mois. J’avais pu négocier mon préavis. J’ai eu un appel de M. D’Hooghe quelques mois après pour avoir un retour sur ma prise de poste. Mais je pense que je n’en ai pas fini avec eux (rires) car le cabinet a été référencé par mon entreprise comme partenaire pour l’aide au recrutement de vendeurs. 

Etes-vous toujours en poste ?

Oui. Je suis responsable de secteur et j’ai en plus maintenant un rôle de référent sur toute la moitié Nord de la France. C’est la première fois en tant que salarié que je ne suis plus en veille.

Quelle est la qualité indispensable pour un candidat ?

Il faut être un communicant. On peut être le meilleur technicien du monde, si on ne sait pas communiquer, ça ne marche pas. Et aujourd’hui, les entreprises veulent des communicants, quel que soit le poste que l’on occupe.

En trois mots comment qualifieriez l’accompagnement dont vous avez bénéficié à Alphéa Conseil ?

Si vous souhaitez vous faire accompagner, pour recruter ou pour trouver un emploi qui vous correspond, n’hésitez pas à nous contacter.


 REJOIGNEZ-NOUS :