Accueil > Alphéa Conseil > Actualités

27 Août 2018

Interview de J.C Collin, PDG de PROTEC Industrie

Jean-Christophe Collin - PDG PROTEC Industrie
Jean-Christophe Collin dirige avec conviction et humanité PROTEC Industrie depuis bientôt 30 ans. Cette entreprise spécialisée dans  le traitement de surfaces et les procédés spéciaux compte parmi ses donneurs d’ordre : Dassault, Airbus, UTC, Thalès, SAFRAN... Le PDG n’a pas pris la « grosse tête » pour autant : « c’est le travail et le mérite qui comptent avant tout », chacun participe à la réussite de l’entreprise et est récompensé de ses efforts. Une expérience et vision de l’entreprise que nous avons voulu vous faire partager.


Présentation de l’entreprise

Depuis combien de temps l’entreprise PROTEC existe-t-elle ?

« PROTEC industrie est une société créée en 1991, qui fêtera bientôt ses 30 années d’existence. L’entreprise connaît une croissance linéaire depuis ses débuts, laquelle s’est considérablement accélérée ces cinq dernières années. Nous nous sommes mis en ordre de bataille, nous avons modifié notre offre commerciale et notre placement. Nous avons créé un pôle R&D et un pôle logistique. Nous avons restructuré l’entreprise en profondeur après la crise de 2008. »

Quel est son domaine d’expertise ?

« Le groupe PROTEC est un acteur incontournable des traitements de surfaces et des procédés spéciaux. Nos compétences couvrent la quasi totalité des besoins de notre clientèle dans les secteurs industriels et des finitions haute gamme. Notre clientèle diversifiée se compose principalement de grands donneurs d’ordre industriels, aéronautiques, d’enseignes de prestige, de PME, de designers et d’architectes : Dassault, Airbus, UTC, Thalès, SAFRAN... »

Vos équipes de travail

Combien votre entreprise a-t-elle de salariés ?

« Il y a 250 collaborateurs au total, répartis sur nos 2 sites de production : Bezons et Saint-Brice-sous-Forêt (95). 5 personnes au départ, 250 aujourd’hui, l’effectif de l’entreprise a été multiplié par 50 en presque 30 ans. L’entreprise est organisée selon une structure de type hiérarchique et fonctionnelle et répartie en secteur fonctionnel, secteur de production et secteur technique, à laquelle s’ajoutent des responsables de site. »

Quels sont les métiers représentés ?

« Metteurs aux bains, Opérateur en traitement de surface, Contrôleur Aéronautique, Contrôleur Magnétoscopie et Ressuage Niveau 1 et 2,  Opérateur de production, Peintre industriel, Polisseur, Laborantin, Chimiste, Ingénieur Matériaux ... Ces métiers représentent le savoir-faire de l’entreprise, des profils aux compétences spécifiques et pointues particulièrement recherchées. »

Votre stratégie de recrutement

Que faut-il savoir sur le recrutement lié à votre secteur d’activité ?

« La grosse difficulté en termes de recrutement réside dans le fait qu’il s’agit de métiers de niche. Il y a très peu de formations délivrées par l’Éducation nationale. Il y a bien un Bac Pro Traitements de surfaces, mais ce sont 15 élèves environ qui en sortent chaque année seulement. Le recrutement nous oblige à sortir des « sentiers battus ». C’est pourquoi nous avons créé notre propre centre de formation et nous travaillons avec le Pôle emploi pour recruter et former des demandeurs d’emploi en vue de les intégrer à nos équipes. Nous recrutons également des profils plus « traditionnels » : responsables commerciaux, ingénieurs, techniciens qualité, chimistes... »

Quels sont les périodes les plus importantes pour l’entreprise en termes de recrutement ?

« Septembre est une grosse période de recrutement pour nous, notamment pour les ingénieurs qui sortent des écoles... et sinon, toute l’année, nous recrutons du personnel pour gérer le turn-over « naturel » de l’entreprise. Nous avons en continu 10 postes à pourvoir. En ce moment, nous recrutons entre autres un contrôleur magnétoscopie et un peintre industriel. Par ailleurs, nous recrutons chaque année de jeunes ingénieurs-stagiaires (avec l’Ensil de Limoges) pour intégrer le pôle R&D de l’entreprise. »


Les avantages pour les candidats

Quelles perspectives d’évolution les candidats ont-ils lorsqu’ils entrent dans votre entreprise ?

Protec industrie« À leur arrivée, les candidats, hormis les ingénieurs et les managers intermédiaires, passent des tests de logique, de calcul de surfaces... Ils suivent ensuite une formation interne leur permettant d’apprendre le métier pour lequel nous les recrutons. Nous proposons également aux opérateurs et techniciens de passer des diplômes de branche (titre professionnel) pour valider leurs compétences. Des modules de formation interne, des parcours d’intégration opérationnelle, des évaluations intermédiaires, de la formation intégrée, des validations « client » de nos opérateurs... Ces dispositifs nous permettent de répondre aux exigences des plus grands donneurs d’ordre aéronautiques, de monter et de maintenir les compétences de nos opérateurs, et plus largement de fidéliser nos collaborateurs. »

Quelles sont les perspectives de croissance de l’entreprise dans les années à venir ?

« Le but est de continuer de croître à long terme et de doubler l’activité de l’entreprise à moyen terme avec comme objectifs : 500 personnes pour 50 millions de chiffre d’affaires d’ici 5 ans. Cela signifie que nous allons massivement recruter dans les années à venir. Une stratégie de croissance intensive, basée sur la prise de parts de marché. »

Quelle est votre éthique de travail ? 

« Nos valeurs, ce sont celles que partagent et font vivre quotidiennement tous nos collaborateurs. Elles sont avant tout basées sur la notion de travail. Chaque évolution de carrière s’est faite au mérite. Le respect de tous, peu importe le niveau hiérarchique, est tout aussi important. Chacun se doit de respecter le salarié quelle que soit sa position dans l’entreprise. Et enfin, le travail d’équipe. Chacun a participé à l’évolution, et la réussite de l’entreprise est collective. »

REJOIGNEZ-NOUS :