Accueil > Alphéa Conseil > Actualités

05 Juin 2017

L’agroalimentaire, un secteur où il fait bon vivre - Dossier

 

Vous êtes très nombreux à suivre l’actualité d’Alphéa Conseil : interviews de DRH, actualités des entreprises qui recrutent, coaching candidat… Nous ouvrons une nouvelle rubrique avec des dossiers qui seront développés par secteur d’activité. Chaque dossier proposera un panorama des entreprises et des tendances, des métiers qui recrutent, les évolutions de salaire et un focus. Ce mois-ci, voici un premier Focus sur « l’agroalimentaire où il fait bon vivre ». Enjoy…


Quand les entreprises de l’agroalimentaire séduisent les candidats

L’agroalimentaire est l’un des poids lourds de l’industrie française. En 2015, selon l’Insee, ce secteur arrivait en 3e position derrière l’aéronautique et le luxe. Même si ses positions ont reculé de 1,8 point en dix ans, la France se classe comme le 5ème fournisseur mondial avec 4,9 % de parts de marché. Le « focus » publié par l’Insee en avril 2017, décrit une majorité de petites et moyennes entreprises mais indique que les résultats économiques les plus importants sont concentrés par quelques grands groupes ou entreprises de taille intermédiaire.  

Le succès de l’industrie agroalimentaire française repose sur ses innovations, sa diversification, sa qualité et sa sécurité. Ce secteur manifeste également de plus en plus d’intérêt pour l’environnement et le bien-être. Cependant, son image souffre encore de quelques déficits qui impactent ses recrutements. D’où des efforts RH importants dans certaines entreprises, tandis que d’autres développent des arguments de taille à sensibiliser le consommateur qui sommeille en chaque candidat. Vous êtes en recherche de bien-être au travail ?  Vous vous sentez mieux dans une entreprise avec un projet sociétal ? Alors celles qui suivent ont de quoi vous séduire…


Des entreprises soucieuses du bien-être de leurs salariés…

Crèche inter-entreprise, relais colis, aménagement des postes de travail, présence d’un stagiaire ostéopathe dans les équipes, formation avec des kinés, à Saint-Georges de Montaigu (Vendée), Sodebo ne recule devant rien. « Vous construirez chez nous votre conception du bonheur au travail !» indique l’entreprise. C’est ambitieux mais les salariés plébiscitent les conditions de travail, la crèche, la complémentaire retraite, le plan d’épargne entreprise, les repas gratuits…

Que les sociétés soient françaises étrangères, le Great Place to Work, classe Mars France, Valhrona, Brown-Forman, « Bjorg, Boneterre et Compagnie » et Britvic parmi les meilleures entreprises de l’année.


… à celles qui se penchent sur le bien-être animal

Les entreprises françaises de l’agroalimentaire sont de plus en plus nombreuses à se pencher sur la question. C’est ce qui ressort du rapport annuel du CIWF France, association dédiée à la cause animal. Aujourd’hui près des trois quarts des entreprises font publiquement état de leurs engagements. Des résultats plus qu’encourageants ! Notez que les groupes Danone et Sodexo sont en tête de la liste de CIWF France et que Carrefour les suit de peu. Le Groupe Casino a rejoint ce trio au 1er juin 2017.


Ou qui sont soucieuses de l’environnement

Léa Nature a organisé avec ses deux marques, Jardin Bio (alimentaire) et So Bio Etic (cosmétiques), une opération de sensibilisation des consommateurs : « Tous engagés de nature ». Les deux marques donnent chaque année 1 % de leur chiffre d’affaires à des associations de protection de l’environnement et financent l’Association Générations Futures à hauteur de 30 000 euros. Soutenue depuis 10 ans par les deux marques, cette association a pour mission d’agir pour une nature sans produit chimique de synthèse.

API Restauration qui a gagné le grand prix « Intégration du développement durable » au Salon Pollutec, en est un autre exemple. Cette entreprise de restauration collective a opté pour les achats locaux, la réduction du gaspillage alimentaire (- 30%) et l'efficacité énergétique (- 11 % des émissions de gaz à effet de serre). Elle fait également l’effort de former ses équipes sur ces questions.