Accueil > Alphéa Conseil > Actualités

12 Juillet 2012

Quels jobboards et quels réseaux sociaux pour l'emploi ?

Revue du Web 12/07/2012 Sur FocusRh.com

 

Courant juin 2012, Opensourcing publiait les résultats d’une étude intitulée "Internet & le recrutement – Côté candidats et côté employeurs". L’occasion d’observer les usages des différents sites emploi et réseaux sociaux par les recruteurs et les candidats.

 

Bonne nouvelle, ou pas… Si 90 % des DRH interrogés prévoient de recruter cette année, 75 % des candidats sont également prêts à changer d’emploi. Un potentiel coup dur pour la fidélisation, mais une véritable opportunité pour faire se rencontrer l’offre et la demande sur le marché du recrutement. Reste donc à savoir quels canaux utiliser pour trouver les bons candidats sur le web. 
Côté sites emploi, le top 7 des candidats est le suivant : Monster (79 %), Cadremploi (78 %), Pôle emploi (62 %), Keljob (62 %), Apec (60 %), RégionsJob (42 %) et Cadresonline (29 %). Des résultats sensiblement différents côté recruteurs qui placent l’Apec en premier (88 %), suivi de Monster (71 %), Cadremploi (66 %), Pôle emploi (62 %), Régionsjob (48 %), Keljob (35 %) et Cadresonline (19 %). Les auteurs de l’étude ajoutent : « Les sites les plus utilisés par les cadres sont, sans surprise Cadremploi et l’Apec. Monster et Pôle emploi sont en tête chez les non-cadres et les ouvriers. » Des chiffres qui restent néanmoins à nuancer au regard des statistiques de fréquentation affichées par Médiamétrie qui place régulièrement RégionsJob en tête des sites les plus fréquentés après Pôle emploi. 

 

Réseaux sociaux professionnels en tête 

A côté des jobboards traditionnels, l’étude mentionne des sites comme leboncoin.fr, kijiji.fr ou vivastreet.com, des sites généralistes de petites annonces qui tentent de se positionner également sur le marché de l’emploi depuis déjà quelques temps. Bilan, selon les auteurs : « 26 % des candidats ont déjà consulté des offres d’emploi sur des sites généralistes, alors que seulement 16 % des recruteurs y diffusent des offres d’emploi. Ces sites d’annonces attirent de plus en plus de candidats. » 
Côté réseaux sociaux, Viadeo (85,5 %), LinkedIn (57,9 %) tirent largement leur épingle du jeu pour les candidats, loin devant Facebook (29,3 %). Les autres réseaux sociaux (Copainsd’avant, Twitter, Worker, Huzz) affichent des résultats anecdotiques à 10 % d’utilisation et moins en matière de recherche d’emploi. Même schéma pour les recruteurs avec une différence notoire : Twitter atteint un taux de 25,5 % d’utilisation, à égalité avec Facebook. 
Quant au mobile, près de 30 % des candidats ont déjà consulté une offre d’emploi sur application mobile, alors que seuls 8 % des recruteurs y ont déjà diffusé une offre. Un champ à investir… 

Brice Ancelin