Accueil > Alphéa Conseil > Actualités

01 Mars 2013

Le marché de l'emploi cadre résistera en 2013

revue du Web Rh - 01/03/2013

Le nombre de recrutements de cadres en 2013 devrait rester élevé selon l'enquête annuelle de l'Apec.

 

Les recrutements de cadres devraient résister en 2013. Dans un contexte économique difficile, les cadres ne devraient pas avoir à faire face à une forte dégradation de leur marché de l’emploi. Les entreprises prévoient, en effet, de réaliser entre 162 000 et 178 000 embauches de cadres en 2013, ce qui correspondrait à une baisse relativement peu importante par rapport à 2012 d’environ 5% en moyenne.

Tous les cadres ne seront pas logés à la même enseigne. Les débutants, qui ont réussi à tirer leur épingle du jeu en 2012 malgré des prévisions pessimistes, vont connaître une année particulièrement difficile. Le nombre de leurs embauches pourrait reculer de -10% à -25%. De même, les recrutements de cadres les plus confirmés pourraient être en forte baisse. En revanche, les jeunes cadres et les cadres ayant de 6 à 10 ans d’expérience auront les faveurs des entreprises ; dans l’hypothèse la plus favorable, les embauches de cadres avec quelques années d’expérience pourraient approcher les 59 000 et celles de cadres de 6 à 10 ans d’expérience tutoyer les 49 000.

Recrutements de cadres par expérience

Le secteur des services sera le mieux orienté. Les entreprises des Services, concentrant à elles seules 70% des embauches de cadres, prévoient d’en recruter jusqu’à 124 700. Dans le secteur de l’Industrie, touché de plein fouet par la crise, le volume de recrutements de cadres diminuerait de - 3% à -18%, avec moins de 28 000 embauches. La Construction serait le secteur le plus affecté avec une chute des embauches de cadres qui pourrait aller de -13% à -24%, soit moins de 8 000 cadres recrutés dans l’hypothèse la plus défavorable. Le Commerce quant à lui accuserait une diminution plus modérée de l’ordre de - 7%, soit moins de 20 000 cadres recrutés.

Des cadres d’études- R&D, des informaticiens et des commerciaux. Portées notamment par les secteurs des activités informatiques et de l’ingénierie-R&D, deux fonctions devraient rester relativement dynamiques : Etudes-R&D et Informatique. Ainsi les entreprises embaucheraient respectivement de 29 500 à 33 000 cadres d’études- R&D et de 33 500 à 38 000 informaticiens. Les recrutements dans la fonction Commercial fléchiraient de -6% à -12%, tout en restant dans le trio de tête avec autour de 35 000 embauches. Dans le même temps, ce sont dans les fonctions Finance, comptabilité et Administration, droit, RH, communication que les embauches de cadres subiraient les plus forts ralentissements.

2012, année de stabilité. Avec 179 900 recrutements de cadres réalisés, dont 37 500 sur des postes cadres pour  débutants, 2012 affiche des chiffres comparables à ceux réalisés en 2011.

Source : Apec, Les perspectives de l’emploi cadre 2013, février 2013