Accueil > Alphéa Conseil > Actualités

02 Octobre 2017

Changer de voie professionnelle

Vous en avez assez de votre fonction actuelle ? Vous n’en pouvez plus ou bien vous avez besoin de découvrir autre chose ? Ce constat vous laisse perplexe, passablement anxieux et interrogatif ?



Sachez que les attentes personnelles vis à vis du travail ont changé. Celui-ci est devenu une façon de s’affirmer, de se challenger, d’apprendre et si possible, de s’épanouir.
Par ailleurs, les carrières ne sont plus linéaires et nous sommes de plus en plus nombreux à changer de fonction. Quitte à passer par une période de chômage et/ou de formation, nous évoluons pour une raison personnelle ou à cause de mutation dans notre métier. Enfin, nous avons tout simplement le droit de vouloir changer de job. Rien ne nous oblige à rester dans un poste qui ne nous convient plus. Nous avons le droit de bouger ! Après tout, nous ne sommes pas des arbres et… encore moins des menhirs ! Reste à (re)connaître les étapes de ce bouleversement…

Analyser

Il serait idiot de quitter votre fonction pour retrouver les mêmes difficultés dans votre prochain poste, n’est-ce pas ? Une bonne façon de ne pas vous répéter est de faire le bilan de ce qui vous motive. Pour cela, vous pouvez préparer 2 listes, l’une de ce que vous aimez et l’autre, de ce dont vous ne voulez plus. Il faut alors vous poser les bonnes questions : Qu’aimez-vous faire et que n’aimez-vous pas dans vos tâches quotidiennes ? Qu’est-ce qui vous fait fuir et qu’est-ce que vous aimez beaucoup dans votre travail ? Que ne voulez-vous plus jamais faire et que voudriez-vous garder ? Que rêvez-vous de découvrir et qu’est-ce qui ne vous manquera pas ? Qu’aimiez-vous avant votre job actuel et qui vous manque toujours ? Que n’aimiez-vous déjà pas ? etc.


Choisir

Vos deux listes en main, il faut considérer les domaines professionnels qui peuvent vous correspondre. Soyez à l’affût et n’ayez pas peur d’être surpris. Bien sûr, vous avez intérêt à capitaliser sur vos acquis mais rien ne vous empêche de voir grand. Les changements les plus réussis sont souvent les plus audacieux.

Dans vos recherches, internet est d’une grande aide mais ne vous limitez pas. Vous avez tout intérêt à poser vos questions à des conseillers en mobilité et surtout, de rencontrer des professionnels dans les fonctions qui vous font rêver.

En agissant ainsi, votre projet va émerger peu à peu des mille et une possibilités que vous aviez au départ. A l’inverse, si vous n’aviez qu’une seule idée au départ, elle va peu à peu évoluer pour prendre corps. A la fin de cette réflexion, votre voie professionnelle future doit vous apparaître avec évidence.


Planifier

Une fois que vous savez précisément vers quoi vous vous dirigez, il faut planifier vos actions : choisir la bonne période, le bon timing, trouver le type d’entreprise qui correspond, les personnes auxquelles s’adresser, … Même chose si votre réflexion vous conduit à envisager une formation.

Faites un plan très rigoureux, même si vous n’avez pas intérêt à être trop exigeant avec vous-même en termes de délais. Nous sous-estimons souvent le temps nécessaire et c’est un facteur d’échec.

Une fois votre plan défini, menez les actions les unes après les autres sans vous décourager, ni vous juger. Et même si certaines portes ne s’ouvrent pas ou peu, vous verrez alors que vous dirigez vers ce que vous voulez.  Vous avez alors réussi à enclencher ce changement…

Bien souvent, c’est l’idée que nous nous en faisons qui rend les changements difficiles alors que dans la réalité, il suffit d’enclencher le processus ! Le premier pas appelle le suivant et ainsi de suite. Par contre, si au bout d’un certain temps, vos doutes demeurent, si vous hésitez entre deux possibilités ou si vous n’arrivez pas à agir, alors il faut faire appel à un conseiller en mobilité ou à un coach pour vous accompagner dans ce changement.