Accueil > Alphéa Conseil > Actualités

01 Mars 2010

Alphéa Conseil sur Cadremploi

Retrouvez notre interview diffusée sur Cadremploi sur le marché du recrutement de la distribution :

C'est l'un des secteurs qui résistent le mieux à la crise. Souvent boudée par les cadres, la grande distribution en recrute pourtant à la pelle. Cadremploi fait le tour du magasin pour dénicher les emplois en rayon.

2000 pour Monoprix, 3000 pour Carrefour, 4000 pour Auchan ... En 2010, les projections d'embauche pour la grande distribution s'envolent. Tout poste confondu, bien sûr, mais les recrutements de cadres ne sont pas laissés en berne. « Il y a eu petit effet crise, mais la grande distribution est un secteur qui résiste toujours bien dans la tempête, affirme Ludovic D'Hooghe, directeur d'Alphéa Conseil, cabinet spécialisé dans la grande distribution. La consommation est un besoin primaire. Crise ou pas, les gens ont besoin d'acheter à manger. »

Turn-over bénéfique

« La grande distribution traditionnelle a un peu souffert, au profit de l'e-commerce et du hardiscount, observe Pierre-Emmanuel Dupil, directeur général des secteurs Grande distribution, Commercial et Marketing de Michael Page. Mais il est vrai que sur l'ensemble du secteur, les embauches sont régulières.

Ne serait-ce que parce que le turn-over y est important. » Les évolutions rapides à l'intérieur des enseignes et la mobilité des équipes permettent des appels d'air réguliers.

Directeurs de magasins et commerciaux

Résultat : « En 2010, je multiplie par quatre mon réseau de consultants sur le secteur », note Ludovic D'Hooghe. Chez Alphéa, ce sont les directeurs de magasins qui représentent le plus gros volume d'embauches. Viennent ensuite les commerciaux. « On en recrute à peu près 150 par an », calcule le directeur du cabinet. Ces derniers sont aussi une denrée très recherchée par Carrefour France. En effet, sur les 300 CDI ouverts en 2010 pour des cadres, 90 % seront pour des commerciaux. Les autres seront répartis sur des fonctions supports. « Chez nous, ce sont surtout sur ses fonctions que se font les recrutements, ajoute Pierre-Emmanuel Dupil. C'est tout particulièrement vrai dans le e-commerce qui a besoin de se structurer et de fortifier ses équipes de sourceurs, d'acheteurs et de responsables de collection. »

Nouveaux concepts, nouveaux métiers

Des métiers qui surfent sur la vague des nouvelles consommations, comme sait si bien le faire la grande distribution. « C'est l'une des raisons pour laquelle le secteur a bien résisté à la crise, avance-t-on à la Fédération des Entreprises du Commerce et de la Distribution. Les enseignes s'adaptent et innovent sur de nouveaux marchés, sur de nouveaux concepts. » C'est le cas des Simply Market du groupe Auchan qui séduisent la clientèle urbaine avec des magasins aux horaires tardifs et à la décoration branchée. C'est le cas aussi de Chronodrive qui développe le « Clic'n drive », mixte de la vente à distance et de la distribution traditionnelle. Avec au final, des emplois aussi inattendus dans la grande distribution qu'architecte ou webdesigner. Pierre-Emmanuel Dupil en est convaincu : « La grande distribution accompagne toutes les évolutions et essaie même de devancer les tendances. C'est l'un des secteurs qui invente le plus de métiers. »

 

Tiphaine Réto © Cadremploi.fr - Publié le 01.03.10 Lien article sur cadremploi