Accueil > Alphéa Conseil > Actualités

30 Juin 2020

Mes vacances connectées et assumées : le zoom de l’été

Des vacances déconnectées. Voilà l’hymne officiel entendu de tous les côtés ces dernières années ! Vous vous sentez à contre-courant avec cette injonction ? À vrai dire, vous avez choisi de rester connecté avec votre entreprise même pendant vos vacances d’été ? Zoom sur le droit à la connexion durant les congés… Car connecté ne veut pas dire travailler : vous pouvez déculpabiliser ! Cette année si particulière engendrera forcément des situations particulières.


En vacances, je reste connecté, c'est décidé !


Allez, avouons-le. Il existe 2 clans opposés sur ce sujet.

Il y a ceux qui prônent la déconnexion absolue en vacances, et ceux qui tiennent à rester connecté tout l’été. Alors finalement, pourquoi maintenir une connexion à ses mails voire à son téléphone pro pendant les vacances ?

C'est Cédric de Conihout de l'agence de Toulouse qui en parle le mieux. Voici ce qu'il nous en dit :

" Pour certains chefs d’entreprise, choisir la connexion à l’entreprise et aux clients même en vacances est un signal fort en cette période. Certaines activités ont besoin d’accompagnement pour la relance, pour une reprise efficace… Et nombreux sont les dirigeants qui veulent accompagner et conseiller. Que ce soit pour leurs équipes ou leurs clients, rester une épaule sur laquelle s’appuyer est un rôle qui leur tient à coeur. Voilà pourquoi rester connecté est une évidence pour eux, et je les comprends parfaitement”.


Rester connecté pour accompagner


Bien sûr, rester connecté cet été est pour certains perçu comme un moyen de soutenir les activités, les entreprises, les collègues. 

Rudy Bellamy, de l'agence Alphea Conseil de Bordeaux nous parle des salariés qui choisissent volontairement de rester connecté en vacances.

"Un salarié (cadre, manager ou autre) peut se sentir plus à l'aise avec l'idée de garder du lien avec ses équipes ou ses clients. Certaines personnalités ont besoin de garder la main, avec une gestion différente, davantage axé conseil/coach pour favoriser l'autonomie des équipes.

C'est important de ne pas blâmer les salariés qui préfèrent rester connectés (en équilibre avec leur vie personnelle), sans pour autant l'encourager. Chacun vit son emploi comme il l'entend, et pour certains, conserver le lien et offrir une qualité de service en ré-orientant un mail au reste de l'équipe par exemple, c'est essentiel".

 


Un équilibre idéal ?


Attention toutefois : rester connecté ne doit pas dire subir les assauts répétés et l'hyper-connexion au travail pendant les congés.
Le tout est de trouver un subtil dosage, qui respecte à la fois votre besoin de repos pour votre santé, et la disponibilité pour l'entreprise. Aussi, vous pourriez imaginer un juste équilibre en définissant des petits créneaux de disponibilités, par exemple.

En tant que fervent pratiquant de la déconnexion maîtrisée au quotidien, voici ce que nous conseille Laurent Escarieux, dirigeant de l'agence Alphéa Conseil de Nantes :

"La connexion nuit à la concentration, c'est l'inverse de l'efficacité. Puisque sur le long terme, la connexion (ou l'hyper-connexion) est anxiogène, stressante et déstabilisante pour l'équilibre physiologique... Pendant les vacances, si vous en ressentez le besoin, déconnectez !"

En pratique, vous pouvez aussi vous inspirer de Laurent, qui sait rester disponible auprès de ses clients... Tout en hiérarchisant l'importance des communications qui lui parviennent.


Finalement connecté ou déconnecté en vacances, l'essentiel est de ne subir ni l'une ni l'autre des situations. 
Si votre choix est de rester connecté, pour des raisons qui vous appartiennent. Alors assumez votre choix et foncez !

 

 

Alphéa Conseil recrute :













À lire aussi : 












Envie d’être informé d’une nouvelle publication ?
Suivez nous sur :