20 Juin 2022

6 étapes pour refaire son CV

Temps de lecture : 4"30 



Il peut être tentant de recycler votre ancien CV pour envoyer une candidature. Or, prendre le temps d'actualiser votre CV est primordial, car cela vous permet non seulement d'ajouter des expériences mais aussi d'en supprimer. En effet, il vous faut avant tout le personnaliser et l'adapter au poste que vous visez. Voici nos conseils pour refaire votre CV, en 6 étapes.


1. Identifiez votre objectif

2. Rédigez l'accroche

3. Faites le tri dans vos expériences

4. Valorisez vos compétences et vos centres d'intérêt

5. Soignez la mise en forme

6. Utilisez des mots-clés



Besoin de conseils pour mettre à jour votre CV ? Contactez laura@alphea-conseil.fr


1. Identifiez votre objectif


En premier lieu, définissez votre objectif. En effet, votre CV doit s'adapter à votre projet et à vos futures fonctions. À commencer par le titre que vous lui donnez. Si vous répondez à une offre d'emploi, le titre de votre CV doit correspondre le plus possible au titre du poste qui vous est proposé. Ainsi, vous pouvez créer différents CV en fonction de vos candidatures.



2. Rédigez l'accroche


Une fois définit votre titre, il est pertinent de le compléter par une phrase d'accroche qui résumerait la valeur ajoutée de votre candidature. Exemple : « après 8 ans d'expérience dans l'assistanat de direction, je souhaite relever de nouveaux challenges dans l'assistanat personnel, en tant que véritable bras droit du dirigeant. Pro-active et ultra-organisée, je m'adapte à tous les contextes de travail. »

Parmi les éléments à faire apparaître en haut de la page figure le pavé coordonné. N'hésitez pas à ajouter un lien vers votre page Linkedin si vous en avez une. Quant à la photo, quoique facultative, elle reste fortement recommandée car elle personnalise votre candidature tout en rassurant le recruteur.






3. Faites le tri dans vos expériences


Pour éviter d'avoir un CV à rallonge, essayez de regrouper certaines expériences anciennes, ou moins pertinentes, par période ou par type de poste : « de 1998 à 2014 : Serveur en restauration »

Il s'agit en effet de détailler les expériences les plus en adéquation avec le poste ciblé, tout en essayant d'être simple et concis. Inutile par exemple de vous attarder à lister de manière exhaustive toutes les tâches que vous avez exercé en tant que agent d'accueil, si vous avez ensuite occupé les fonctions de gestionnaire et que vous vous positionnez sur un poste de responsable administratif.

De même, au bout d'un certain temps, vous pouvez supprimer les petits jobs d'été que vous avez exercés, s'ils n'ont pas de lien avec votre objectif et que votre CV ne comporte pas de « trous ».


4. Valorisez vos compétences et vos centres d'intérêt


Chaque nouvelle expérience apporte des compétences supplémentaires. Pensez à les actualiser dans un paragraphe à part. De plus,
les soft skills sont aujourd'hui aussi importants que les compétences techniques, voire plus. Il vous faut donc identifier les vôtres et essayer d'extraire celles qui sont importantes pour le poste que vous visez. On peut citer, entre autres, la rigueur pour un comptable, la capacité d'adaptation pour un directeur export, l'empathie pour un poste dans le secteur social, la ténacité et la réactivité pour résister à la pression du trading.




Vos centres d'intérêt doivent également vous permettre de vous démarquer des autres candidats et de personnaliser votre candidature. Si vous jouez de la guitare, précisez votre répertoire. Si vous aimez voyager, mentionnez les pays que vous avez visités etc. De même, si vous postulez pour être manager et que vous avez fait du basket, mentionnez votre appétence pour ce sport d'équipe. Cela peut susciter des questions, faciliter le dialogue en entretien, car le recruteur a besoin de vous connaître. 



5. Soignez la mise en forme


Votre CV doit être lisible et clair, et comporter les principales rubriques attendues par les recruteurs : le parcours professionnel, le parcours de formation, les centres d'intérêt et les compétences. Inutile de chercher à y mettre le plus d'informations possible. Vous aurez tout le temps pour développer vos expériences en entretien. Choisissez une police sobre, insérez des espaces pour des paragraphes bien distincts et des rubriques aérées.

De même, si vous optez pour une mise en page un peu originale, assurez-vous que vous pourrez y intégrer tout le contenu que vous souhaitez, tout en restant lisible. De plus, mettez les titres et sous-titres en gras, pour valoriser les postes occupés. 


6. Utilisez des mots-clés


Aujourd'hui, de nombreuses entreprises utilisent un logiciel ATS (appliquant tracking system) pour leurs recrutements, notamment dans la phase de présélection des candidatures. Ce genre d'outil utilise l'intelligence artificielle avec des algorithmes de matching et de parsing pour effectuer le tri dans les CV et lettres de motivation. Ainsi, les principaux mots-clés de vos documents sont scannés, et mis en parallèle avec le descriptif de l'offre d'emploi. C'est pourquoi, il est fortement recommandé de reprendre le même registre et/ou une partie des éléments de langage figurant dans l'offre. Par exemple, remplacez l'intitulé « Responsable d'équipe » par « Manager », si c'est le terme utilisé par l'entreprise.




Enfin, prenez le temps de bien relire votre CV pour éviter toute faute d'orthographe ou de syntaxe, et autres coquilles. Faites-le relire également par une autre personne pour bénéficier d'un regard extérieur. En fonction des postes proposés, certains recruteurs sont intransigeants sur la rédaction. Alors mettez toutes les chances de votre côté !


Alphéa Conseil recrute :

Responsable de chantier

Chargé de projet départements 71-91-95

Chargé d'affaires assurance BTP

 

 

 




A lire aussi : 

Marché de l'emploi du 1er trimestre : des recrutements en perspectives !Les compétences dans le BTP

TOP 5 des attitudes indispensables pour réussir sa recherche d'emploi












Envie d’être informé d’une nouvelle publication ?

Suivez nous sur :