Accueil > Alphéa Conseil > Actualités

24 Octobre 2017

Epanouissement et créativité des équipes : le pari d’IMMA Construction  – Interview du dirigeant fondateur Fabien Font

Si la construction donne actuellement tous les signes de la reprise, la campagne de recrutement d’ingénieurs, lancée par IMMA Construction, n’est en rien liée à cette santé retrouvée. Ce cabinet d’ingénierie en Lean Construction est en progression constante depuis 10 ans et son succès est lié aux méthodes qu’il invente et déploie. Le Lean (littéralement « maigre », « dégraissé ») est initialement, une méthode qui permet de traquer toute forme de gaspillage : de temps, de matériaux et d’énergie humaine. Et manifestement de ce côté-là, la construction n’est pas en reste...

Basée à Paris, la société s’internationalise depuis quelques années avec 2 filiales, l’une en Suisse et l’autre en Grande-Bretagne. Elle a au compteur, plus de 400 projets réalisés partout dans le monde.

Nous interviewons Fabien Font, fondateur dirigeant, sur l’activité et les atouts de l’entreprise, la politique RH et les postes proposés.

Qu’est-ce que le Lean Construction ?

Fabien Font : Le Lean Construction est une méthode de résolution de l’équation sécurité, qualité, environnement, coût et délais dans la construction. Le mécontentement des clients, les délais non respectés, les malfaçons, les accidents et les coûts globaux sont des éléments compromettant la compétitivité des entreprises de la construction. C’est pourquoi nous déployons les outils du Lean Construction afin d’optimiser la performance par la suppression des gaspillages. Il s’agit de gérer la perte de temps, la mauvaise utilisation des espaces de travail communs et des ressources (stocks, outillages,…) ainsi que la perte d’énergie humaine (mauvaise conditions de travail et mauvaise gestion des difficultés qui se posent). Au-delà du gaspillage, le Lean Construction est une recherche une performance globale (SQCD), c’est-à-dire non ciblée sur un objectif restreint. Le Lean Construction développé par IMMA, est aujourd’hui structuré comme une méthodologie de management de projet. Nous permettons à nos clients de gagner un temps de construction significatif, de maîtriser leur budget et de travailler dans de meilleures conditions.

Que recherchez-vous pour vos équipes ?

Fabien Font : Ce qui est fondamental dans nos recrutements, c’est que chaque membre de l’équipe partage notre vision, c’est-à-dire qu’il soit profondément motivé par le changement qu’il souhaite voir dans le monde de la construction. Il faut que les futurs collaborateurs soient prêts à apporter leur contribution dans ce domaine.

Chez IMMA, les ingénieurs sont au cœur de l’entreprise. Ce sont eux qui innovent, créent et développent les produits. Or, dans le cadre de développement de compétences, le management classique ne fonctionne pas. Notre politique RH est donc de favoriser l’épanouissement et la prise de confiance afin de libérer la créativité. L’enjeu est également de travailler en équipe, non pas dans un esprit de contrôle mutuel mais pour que l’équipe soit un lieu d’échanges, de partages de découvertes et surtout de résolutions de problèmes. Enfin management horizontal et travail en mode projet, font partie de notre organisation. IMMA est une entreprise qui peut être qualifiée d’entreprise « libérée ».

Ce qui demande à chacun d’être responsable, à la fois capable d’autonomie et d’esprit d’équipe…

Quels en sont les bénéfices directs pour les candidats ?

Fabien Font : Les collaborateurs peuvent profiter de la croissance pour monter en compétences (en interne, en R&D et du fait de la grande variété des projets) et se développer personnellement (partir à l’étranger, manager ou devenir entrepreneur grâce au développement des franchises)… Et c’est sans compter sur les opportunités à venir, que ce soit dans le développement du Lean Construction comme dans celui d’IMMA !

Le type de rémunération enfin, est à prendre en compte. Si nos salaires de base correspondent aux standards, nous valorisons la performance et répercutons notre marge. Ce qui fait qu’au final, les salaires proposés sont plus que compétitifs.

Vous recrutez sur quels postes ?

Fabien Font : Nous recherchons des ingénieurs méthode lean: A mi-chemin entre le conseil et la réalisation, l’ingénieur méthode est, sur un chantier, un « facilitateur ». Il ne réalise pas les opérations lui-même mais créé un système de management lean. Son objectif est de poser les bases du management lean et de structurer les outils de façon à ce que son client devienne autonome dans la gestion de ses équipes. L’ingénieur méthode intervient sur des projets conséquents (3, 6 mois ou 1 an)

Nous recrutons également des pilotes de planning (OPC Lean) : Pour réaliser le planning, le pilote met en place la démarche collaborative susceptible de coordonner les études et travaux.  C’est un opérationnel qui intervient sur des projets complexes.

Enfin, nous recherchons des pilotes logistiques. Le rôle du pilote de logistique est de concevoir et animer la supply chain. Il met en place, optimise et pilote tous les flux (transport de matériel, camions,…).

Quels sont vos processus de recrutement et de candidature ?

Fabien Font : Le mode de candidature est très simple : il suffit de prendre contact avec nous, via notre site. Ou encore de répondre à nos offres.

Concernant le processus de recrutement, le candidat rencontre l’un des collaborateurs d’IMMA pour un premier entretien et s’il est retenu, il est invité à passer une demi-journée ou une journée avec celui qui va être son « tuteur » dans l’équipe. Le collaborateur en question fera ensuite un compte-rendu à l’équipe. Si le collaborateur et le candidat sont convaincus par ce premier test, le candidat est invité à entrer dans une deuxième phase de cooptation et d’intégration. Enfin, je rencontre le candidat avec lequel je vais principalement échanger sur les valeurs de l’entreprise, les conditions d’exercice et la rémunération.


Pour en savoir plus et prendre contact

IMMA Construction http://imma-construction.com/

Adresse mail : contact@imma.fr

 

Interview réalisée par Diane Pinelli pour Alphéa Conseil