Accueil > Alphéa Conseil > Actualités

30 Mai 2013

Revue de presse Rh - Philippe Colomby intègre le Cabinet Alphéa Conseil


Retrouvez l'article de Samia Ouledcheikh - Journaliste pour www.rayons-brico-jardin.com
retrouvez l'article complet sur ce lien 


« Je suis tombé dedans tout petit : je suis dans le brico et la distribution spécialisée depuis 20 ans »
, démarre Philippe Colomby.

De l'opérationnel terrain, en passant par plus de quinze ans d'animation de réseau, l’homme a gravit les échelons: « De chef de secteur à directeur général, qui est la dernière fonction que j’ai occupée chez Mr Bricolage, en charge des magasins intégrés et des nouveaux concepts ». Avant ces quatre années passées à la direction générale Mr Bricolage (2,3 Mds &euro, plus de 640 magasins, dont 88 magasins intégrés), l’homme a passé treize ans à développer l’enseigne Bricorama, en tant que directeur d’enseigne.

Cette fois, il a souhaité tourner une page.  "J’ai voulu rester dans le domaine de la distribution, mais avec une autre approche", explique-t-il. « On choisit un projet, une entreprise, un homme ». Philippe Colomby aura en charge l’Audit Rh et commercial des points de ventes pour lesquels le cabinet est sollicité, afin d’identifier en amont les possibilités de développement des points de vente par les hommes. Il proposera et sélectionnera les profils appropriés pour relever les challenges commerciaux des entreprises clientes.

Alphéa Conseil est présent dans différents secteurs, alimentaire, retail et agro alimentaire. Le fondateur, Ludovic d’Hooghe et son frère ne sont pas étrangers au milieu du brico et du Btp : l'un est passé par Casto, l'autre par l'ingéniorat BTP. Et Philippe Colomby retrouve des têtes connues....En effet, Céline Diane, ex collaboratrice Mr Bricolage* couvre une autre partie du marché, à Orléans.

Le cabinet a souhaité intégrer un consultant pour Paris, région Nord et Est. "Mon arrivée va permettre aussi de faire évoluer d’autres facettes, du relation/accompagnement vers des fonctions plus proches de la direction générale", commente Philippe Colomby. "Je m’occuperai de la phase diagnostic. Certains indépendants ont besoin d’être conseillés, dans un projet d’agrandissement par exemple". Pour définir quelle organisation mettre en place, opter pour une logistique et un service client...  «Parfois, ce sont des services que proposent les enseignes, mais qui doivent être adaptés aux indépendants», souligne le nouveau consultant, citant l'exemple d'un indépendant sur 4000m2 qui cherche à se déployer sur 8000m2:  le schéma est forcément différent.

Les enseignes d’intégrés savent ce qu’elles veulent et ont des équipes en place, note Philippe Colomby. Pour le commerçant indépendant, nous devons faire du  «sur-mesure». Pour avoir travaillé sur des surfaces de 600 à 12000 m2, avoir occupé 16 ans des fonctions de cadre dirigeant, l'homme connait son affaire...Il sera sans doute beaucoup sollicité sur le brico:  "J’ai cette étiquette, reconnait le consultant, mais je cherche par cette nouvelle fonction à aborder aussi les autres marchés. Evidemment, les enseignes du brico recrutent...mais elles ne sont pas les seules: les réseaux de  cuisinistes, par exemple,ont besoin de concepteurs vendeurs".

Le secteur du bricolage apparait très formateur, il a prospéré et permis de faire émerger des profils de candidats demandés. Ajoutons que les tensions sur le marché, depuis le début d’année amplifient l'importance du recrutement, notamment sur les marchés du bricolage et jardinage, où la réelle adéquation entre offre et demande est nécessaire: «Surtout, avec la crise, beaucoup d’enseignes se remettent en question. C’est aussi un besoin, quand un Directeur Général arrive, d’étudier le fonctionnement avec une nouvelle équipe».

 

Interview réalisée par Samia Ouledcheikh - Journaliste pour www.rayons-brico-jardin.com