Accueil > Alphéa Conseil > Actualités

06 Mars 2017

Les entreprises qui recrutent cette année

300 entreprises dévoilent plus de 300 000 recrutements dans l’année, selon l’infographie du Figaro. Cette liste vient en écho de l’embellie de l’emploi cadre annoncée par l’Apec. Vous cherchez un emploi ou souhaitez changer de poste, vous êtes jeune diplômé, expérimenté, en recherche d’alternance ou de stage ? Comment utiliser ces prévisions de recrutement au mieux ?

Des grosses pointures aux petits modèles 

L’année 2017 vous semble dédiée à la transition numérique ou énergétique ? Et bien pourtant, les sociétés qui vont recruter en masse sont dans des secteurs extrêmement variés. Ainsi si vous êtes jeune diplômé ou si vous travaillez actuellement dans un grand groupe, vous allez pouvoir vous attaquer aux mastodontes : Carrefour (40 000 recrutements prévus dans l’année), McDonald's France (30 512) ou encore Orange (11800) et LVMH (9340). Quelques autres grands noms vont vous faire rêver : Bouygues, Keolis, BNP Paribas France, Société Générale, Capgemini et Véolia en font partie.

 

Les 70 entreprises suivantes, ont, suivant la formule consacrée, tout des grandes ! Egalement dans des secteurs très variés, elles ont l’ambition de créer entre 500 et 3500 emplois dans l’année :  Alten, Altran, Sopra Steria, Assystem, Segula Technologies, Louvre Hotels Group, Safran, Deloitte, Schneider Electric et des entreprises familiales JC Decaux ou Etam.

Enfin, 200 employeurs vont embaucher chacun moins de 500 personnes cette année. Certaines de ces entreprises sont connues, d’autres sont des PME qui emploient moins de 100 salariés.

 

Quand la taille influence les processus de recrutement

Dans toutes ces sociétés, inutile, bien entendu, de compter comme un forcené, sur un retour personnalisé de vos candidatures… Dans toutes les grandes, voire très grandes entreprises, vous devez accepter que votre candidature suive les méandres des CRM (logiciels d’e-recrutement) et ATS (gestion des données) et prendre quelques conseils sur les façons de mettre votre CV dans le top des candidatures. Ceci sachant que certaines PME sont également équipées de ces outils. Quand à votre lettre de motivation, il n’est pas certain du tout que quiconque y pose un jour les yeux… sauf peut-être, si vous candidatez de façon spontanée dans une petite entreprise.

 

Vous aurez intérêt à suivre les pages carrières des grands groupes sur Facebook afin de vous informer des forums emploi ou des différents campus. Cette Fanpage semble d’ailleurs strictement l’apanage des mastodontes. Elle disparaît généralement sous la barre des 2000 recrutements par an. Quelle que soit la taille de l’entreprise, vous pourrez suivre les offres d’emploi sur les comptes LinkedIn ou vous informer des actualités des entreprises sur leur page vitrine. Très souvent, les pages des entreprises de moins de 100 salariés ne seront pas à jour sur les réseaux, ce qui vous obligera à faire des recherches spécifiques.

 

En attendant un hypothétique entretien téléphonique, vous devrez lire consciencieusement les processus de recrutement indiqués sur les sites des groupes et vous en tenir à vos propres spéculations pour ce qui concerne les plus petites entreprises… Si vous avez le bonheur extrême d’être contacté pour un entretien téléphonique par un grand groupe, vous devrez être au fait des entretiens directifs si vous ne voulez pas être déstabilisé. Dans les sociétés moins conséquentes, l’entretien a de fortes probabilités d’être plus détendu. Lors de cet entretien de présélection, vous n’oublierez pas de demander la fourchette des salaires afin de vous asseoir un jour à la table des négociations. Dans une petite entreprise, cette question peut être également posée mais elle est généralement moins prédéfinie.

 

Et si le processus se poursuit encore, attendez-vous à la peine maximale. Dans les petites entreprises, le parcours peut être nettement allégé mais il en va différemment chez les poids lourds : tests de personnalité, de langue, contrôle des références, le tout suivi de 3 ou plutôt de 4 entretiens.  Mais lorsque l’on aime, c’est bien connu, on ne compte pas…