Accueil > Alphéa Conseil > Actualités

30 Mai 2017

Interview Vincent Sigaud - Directeur général Foodconnexion

Du piment dans le recrutement et des sucreries aussi ...
Vincent Sigaud DG Foodconnexion

Bousculez votre quotidien, faites jouer votre réseau, côtoyez les grands chefs et l'artisan de la gastronomie Française ! Nous avons interrogé le boss de FoodConnexion, Vincent Sigaud. Sa start-up présente au Sirha recrute …#foodconnexion #sirha

Vous avez cliqué ? Alors les passionnés vous inspirent, vous dépasser vous stimule et vous fonctionnez sur la base d’échanges. Bienvenue au club de FoodConnexion.com…

Une folle envie de réunir tous les professionnels des métiers de bouche dans leurs échanges pros ! C’était l’envie de Vincent Sigaud, il y a un peu plus de 2 ans quand il a créé ce média communautaire. Depuis début décembre 2016, la plateforme nouvelle génération réunit plus de 20 000 professionnels du goût avec de nouveaux formats, des thématiques incontournables et des offres d’emploi.

Et FoodConnexion recrute ! L’un des recrutements est en cours de finalisation avec Alphéa Conseil, l’autre, encore à pourvoir, est un poste de rédacteur web.


Dites-nous Vincent, ce qui vous donne envie de vous lever le matin ?


V. Sigaud : Je côtoie depuis 15 ans des professionnels passionnés par les métiers de bouche. Ils m’ont transmis la passion… de leur être utile ! Et, sans démagogie aucune, les aider à se rencontrer est un bonheur pour moi. Mettre en relation un petit producteur qui excelle dans son domaine avec un chef étoilé, par exemple, est une vraie fierté. Faire communiquer des métiers qui ne sont pas appelés à se rencontrer comme un pâtissier et un boucher, par exemple, mais qui à un moment ou à un autre, ont besoin l’un de l’autre, proposer des formations sur des gestes techniques, amener toutes ces personnes à se rencontrer dans la vraie vie, toutes ces actions sont un pur plaisir ! Et je le dis très honnêtement. Nous sommes dans le digital, qui au final, peut favoriser les rencontres réelles et sur Foodconnexion.com, c’est le cas. Nous allons d’ailleurs à la rencontre de ceux qui le souhaitent, cette semaine, au Salon SIRHA. Jusqu’au mercredi 25 janvier, nous serons, face à l’entrée à la place LUM49. N’hésitez pas…


Quel est votre public ?

V. Sigaud: De l’apprenti au chef étoilé, tous peuvent se réunir et échanger sur le site. Tous les métiers de bouche sont représentés.


Avant d’en venir aux recrutements pour votre start-up, parlez-nous des offres d’emploi postées par la communauté sur FoodConnexion

V. Sigaud: Nous n’avions pas forcément songé aux offres d’emploi au début de notre activité puis au moment de la refonte du site Foodconnexion.com nous avons décidé de faire bénéficier le collectif de cette possibilité. L’activité est très intense dans les métiers de bouche d’où une anticipation souvent difficile dans les recrutements. C’est pourquoi nous avons créé la possibilité de déposer une offre en 3 clics. Le profil créé sur FoodConnexion sert de profil candidat ou de présentation de l’entreprise suivant le cas. Cette fonctionnalité est gratuite. Elle devient payante dans le cas d’une mise en avant ou d’une valorisation. Les postes sont plutôt spécifiques. Actuellement, nous avons par exemple, une offre de chef pâtissier pour Christophe Roussel qui est membre des Relais Desserts et une offre de pâtissier pour Régis Macron qui nous a également fait confiance.



Vous recrutez pour le site FoodConnexion, un rédacteur web ayant une forte sensibilité pour l’agroalimentaire ou les métiers de bouche, qu’est-ce qui est spécifique dans vos recrutements ?

V. Sigaud: Recruter dans le digital n’est pas tout simple car l’expertise technique est importante. Dans le même temps, les bouleversements et l’innovation sont tels que les métiers apparaissent très vite et que la formation peine à suivre. Je viens de faire des recrutements sur des métiers qui n’existaient pas il y a 4 ou 5 ans, par exemple… Dans ce contexte, le savoir-être est déterminant. « Quelle est la motivation ? Quelles sont les questions que les candidats se posent ? Comment vont-t-ils s’y prendre ? » Ces questions sont décisives. C’est pourquoi dans mes derniers recrutements, j’ai demandé aux candidats de rencontrer l’équipe avant de me rencontrer. Sur le web, les solutions sont trouvées en équipe. De mon côté, j’ai des attentes sur la façon dont la personne va être capable de se remettre en question et comment elle va continuer à se mobiliser pour atteindre ses objectifs. L’esprit entrepreneurial est également important dans une start-up. Ceci dit, nous vivons une aventure qui peut être formidable ! Récemment, lors de la refonte du site, nous étions tous très fiers de la coopération existant dans l’équipe…


Interview réalisée par Diane Pinelli pour Alphéa Conseil, le 20 janvier 2017