Accueil > Alphéa Conseil > Actualités

14 Avril 2011

Distribution : Des possibilités d'évolution

Logo E-recrut

La distribution est un secteur particulièrement propice aux évolutions de carrière. En débutant vendeur, vous pouvez accéder à un poste de direction... Encore faut-il adopter les bons comportements.

Directeur du cabinet Alphéa Conseil et ancien responsable d'un point de vente, Ludovic D'Hooghe est catégorique : « la distribution est un des rares secteurs où vous pouvez démarrer sans bagage et gravir les échelons en interne. Ce n'est pas facile, mais c'est possible, contrairement par exemple au secteur de l'industrie, où à un moment, si vous n'avez pas le diplôme requis, vous ne pouvez plus progresser. » D'employé de magasin, vous pouvez ainsi être promu responsable de rayon, voire même devenir responsable de secteur au bout de quelques années. Le recruteur suggère néanmoins d'acquérir « au minimum un niveau Bac +2, voire Bac +4, pour permettre d'accélérer le phénomène de promotion. »


Une fois que vous avez intégré une grande enseigne de la distribution, si vous souhaitez évoluer, l'essentiel est d'adopter « un comportement en phase avec les attentes de l'entreprise. » Autrement dit, il est important de compenser son manque de bagage (en diplôme et/ou en expérience) par un investissement de tous les instants. « Il faut montrer une personnalité volontaire et ne pas compter ses heures », conseille Ludovic D'Hooghe, qui ajoute : « inutile de faire preuve d'impatience, c'est lors de l'entretien annuel d'évaluation que se joue généralement une promotion ; il faut avancer avec des arguments valables justifiant cette demande. »


En cas de réponse favorable, toutes les grandes enseignes de la distribution disposent désormais d'écoles de formation en interne pour permettre au promu de combler un manque, par exemple en gestion ou en management. En contrepartie de ce dispositif, il faut en revanche s'attendre à être muté dans un autre espace de vente. Ludovic D'Hooghe prévient ainsi que « si le secteur offre de grandes possibilité d'évolution, cela passe aussi par une forte mobilité géographique. »


Régis Delanoë
Article diffusé sur E-recrut
12/04/2011