Accueil > Alphéa Conseil > Actualités

27 Février 2018

Démarrer 2018 sur les chapeaux de roue

L’année prochaine s’ouvre sur de belles perspectives d’embauche ! C’est la bonne nouvelle de cette fin d’année. La renaissance de l’emploi, entamée il y a presque deux ans, va se poursuivre en 2018. Donc une fois n’est pas coutume, en cette fin d’année, l’emploi bat son plein…

L’Insee a revu à la hausse son estimation de croissance du PIB et les conclusions sont d’un réconfort absolu. Les employeurs sont toujours confiants dans l’avenir et les prévisions d’embauche sont très positives pour 2018, les entreprises se heurtant plutôt… à des difficultés de recrutement ! En fin d’année, elles sont plus d’un tiers à rencontrer cette difficulté.

La construction en figure de proue

Nous vous l’avions dit le mois dernier ici mais selon BpiFrance, cette fois, si les perspectives pour 2018 sont optimistes, le  secteur de la construction continuera sur son envolée, dépassant le dernier trimestre 2017. Les perspectives d'embauche dans ce secteur sont très encourageantes. Nul doute que les JO (Paris 2024) auront aussi un impact énorme sur ce secteur dans les mois et années à venir

Assurance, tourisme, immobilier, hôtellerie-restauration, services aux entreprises seront autant de secteurs dans lesquels il fera bon de rechercher un emploi. Toutes les études récentes le confirment. Par contre, la situation sera moins drôle dans les secteurs du transport et de la logistique qui affichent une prévision en baisse. Alors que tous les indicateurs étaient au beau fixe depuis presque deux ans, ces secteurs sont en repli… Autre repli dans les entreprises du commerce. Dans ce secteur, les dirigeants envisagent une baisse de 2% des embauches, dans les mois à venir.

Plus l’entreprise est grande, meilleures sont les prévisions d’embauche

Des augmentations d'effectifs sont prévues dans tous les types d’entreprises. Mais en entrant dans le détail, il est clair que les intentions d’embauche vont crescendo avec la taille de l’entreprise. Seules, les TPE semblent considérer l’année à venir avec plus de frilosité que l’année dernière. Si vous êtes en recherche de mobilité, les TPE risquent de rechigner un peu mais PMI, PME et groupes, vous tendent les bras : selon l’Insee, le taux de chômage devrait descendre de 9,7% (taux actuel) à 9,4% de la population active d'ici la mi-2018.


C’est beau comme un sapin de Noël, n’est-ce pas ?